Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).
Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).

Politique : le grand gâchis

Au premier tour des présidentielles, on vote avec son cœur. Le 2ème n’est souvent qu’un vote par défaut pour celui qu’on imagine le moins pire pour conduire les affaires du pays. Cependant, beaucoup font usage ce vote par défaut dès le 1er tour, ne cherchant pas à voir les opportunités autres que celles dédiées aux grands partis. Les déclarations qui promettent monts et merveilles creusent aussi leur parcours insidieux à l’intérieur de cerveaux prêts à les accepter béatement. Ainsi ce n’est plus forcément le cœur qui parle au 1er tour, mais plutôt le portefeuille, le corporatisme ou la post-vérité. L’intérêt personnel supplante l’intérêt général, les émotions et les opinions toutes faites écrasent la réalité factuelle.

A ce jeu dangereux, nous finissons par nous retrouver avec 6 balles dans le barillet. Fort heureusement nous devons avoir plusieurs vies car les précédentes élections présidentielles ne nous ont pas tués, seulement affaiblis. Les deux derniers quinquennats ont été éprouvants pour le peuple français et le prochain ne sera peut être pas meilleur au vu de la campagne mouvementée que nous vivons. On y parle plus d’affaires sordides que des projets censés bâtir notre avenir.

Les primaires ont singulièrement rétréci le champ des possibles. Elles ont démontré leurs limites et déstabilisé un système électoral déjà souffreteux.

A droite c’est le sauve qui peut, le pilote désigné d’avance comme le gagnant du dernier tour de piste vient de subir une série d’avaries mécaniques et son équipe technique renie son allégeance pour se chercher un autre compétiteur.

A gauche, l’alliance des diverses sensibilités met du temps à se former et là aussi, les rangs se vident.

Les traitres, apeurés par le risque de ne plus exister politiquement, se dirigent vers le seul ilot de lumière qui brille dans leur nuit mandative : une sorte de gloubi boulba centro – gaucho – droito démocrate, fourre tout des espoirs déçus de toutes tendances.

Les extrêmes vivent leur vie, se repaissant à peines bouchées de ce désordre qui pousse leurs idées en avant, fourre tout des espoirs déçus des masses populaires.

Restent quelques pépites à découvrir, pour peu que l’aura qui entoure les cinq têtes de liste s’atténue, ils deviendront visibles et pourront recueillir le vote de cœur et de raison des français.

Tous les candidats ne se croient pas au dessus des lois, rien n’est joué et tout peut arriver.

 

 

Thierry Couillaud
vendredi 3 mars 2017

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Bridges § Warriors
La plume et l'épée