Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).
Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).

Faits divers choisis

Semaine riche pour cette fin de septembre :

  • Un général américain, Jay Silveria, directeur de l’Académie de l’armée de l’Air à Colorado Springs invective les élèves-officiers, leur intimant de «foutre le camp» après la découverte d’insultes racistes écrites sur la porte de cinq étudiants noirs. La vidéo a fait le tour du monde. «Si vous n’êtes pas capable de traiter quelqu’un d’une autre race ou d’une autre couleur de peau avec dignité et respect, alors il faut partir. Si vous n’êtes pas capables de traiter quelqu’un avec dignité et respect, foutez le camp !», déclare t’il.
  • Elise Lucet, rédactrice en chef du magazine Cash investigation, met sur le gril la direction de Lidl et Free en démontant leur politique de harcèlement érigée en méthode managériale. Ces pratiques d’humiliation et de négation de la dignité des personnes sont un vrai fléau dans le monde de l’entreprise, et portent atteinte à toute la société car facteur de déstabilisation économique. Pour autant, ces faits sont plus courants qu’on ne veut bien le dire et le secret professionnel est une règle bien pratique pour museler la parole, d’autant plus que la mise en concurrence des salariés  fait monter la pression.
  • Un professeur des écoles, Matthieu Faucher, n’a pas retrouvé sa classe à la rentrée, sanctionné pour avoir enseigné le fait religieux de façon inadaptée, entrainant le courroux de quelques parents d’élèves à l’esprit sans doute plus obtus que tolérant (nous avons eu en Vendée un débat du même tonneau avec « l’affaire » des crèches exposées dans des établissements publics). Déplacé d’office dans une autre école, il est aussi victime d’excès de la part de sa hiérarchie, plutôt tatillonne sur le contenu des cours.

 

Ce qui rassure, c’est que la marge de progression est encore importante pour parvenir à se supporter, heureusement que nous ne sommes que 7 milliards d’humains, et beaucoup de temps à perdre pour imaginer comment dégommer notre prochain. Et dans l’utilisation du mot « prochain », n’y voyez pas une tentative de prosélytisme religieux !

 

 

Thierry Couillaud.
Dimanche 1er octobre 2017.

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Bridges § Warriors
La plume et l'épée