Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).
Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).

COP21 (21ème conférence des parties)

Dans plusieurs siècles, l’histoire retiendra quoi de la COP21 ?

Qu’une occasion unique de jeter les bases d’un compromis inter états pour sauver l’humanité a été perdue au profit de considérations égotiques ?

Ou que ce jour là des décisions courageuses et déterminées ont permis d’infléchir une course mortifère et offrir un futur (quoique emprunt de nombreuses incertitudes) aux générations à venir qui sont, faut’ il le rappeler nos propres enfants et leur descendants ?

 

Alors au bout de ces deux semaines marathon, quelles sont les principales guidelines de ce contrat pour la terre et l’homme?

 

F Les états s’engagent à mettre en œuvre les mesures nécessaires à la limitation de l’augmentation de la température moyenne dans la limite de 2° et si possible 1.5° à l’horizon 2100. Les pays du nord, en grande partie responsables historiquement de la modification du climat, aideront les pays du sud à hauteur de 100 milliards de dollars par an à compter de 2020, leur permettant ainsi d’anticiper et de financer leur adaptation aux changements climatiques. Ce point est important pour le maintien des populations locales dans un mode de vie dynamique et la fixation de ces populations moins tentées par l’émigration dans la mesure où leurs conditions de vie demeurent ou deviennent optimales.

 

F Les INDC (Intended Nationally Determined Contributions), contributions nationales énoncées par chaque état participant avant le début de la COP21, seront révisées tous les 5 ans. C’est le point faible de l’accord, car les états ne sont pas tenus de revoir leurs INDC à la hausse, et comme ceux-ci n’ont pas été évalués de manière suffisamment ambitieuse, le compte n’y sera peut être pas.

 

 F L’accord est contraignant mais trop peu car selon le texte « chaque partie (comprendre chaque état participant (N.D.A)) doit préparer, communiquer et maintenir les contributions* successives et déterminées au niveau national qu’elle entend se fixer ». Les sanctions sont  inexistantes mais c’est un pas notable vers la transparence.

 

            F Globalement le résultat est plutôt positif. L’accord de Paris n’est qu’un début vers d’autres pratiques environnementales et des comportements plus respectueux vis-à-vis de la planète Terre, notre lieu de vie et de l’humanité, notre fratrie.

La porte est entr’ouverte pour l’abandon progressif des énergies fossiles, encore ne faut ‘il pas tomber dans des délires technologiques ne se faisant qu’au bénéfice de quelques uns. Le chemin est encore très long pour aboutir cette transition, le défi le plus colossal que nous ayons eu à relever mais enfin l’espoir est devenu  un paramètre de l’équation climatique.

 

(*) INDC

 

 

Thierry Couillaud.

Dimanche 13 décembre 2015.

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Bridges § Warriors
La plume et l'épée