Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).
Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).

Champs de pensées pour 2016

L’année 2015 se termine comme elle a commencé, mais en pire, comme si la ligne du temps concourait aux exacerbations les plus diverses : écarts météorologiques, raidissements des consciences, frénésies mondialisées.

Les menaces de surchauffe et les points chauds surgissent partout… et n’ont souvent rien à voir avec le volcanisme ou les dommages occasionnés à l’atmosphère par les libérations intempestives de CO2.

 

  • Alors que la fin de l’année entre dans les records de chaleur depuis le début de l’ère industrielle, comme pour faire écho à la COP21 qui vient de se terminer,
  • Alors que les attentats contre Charlie Hebdo ont accéléré l’adoption de la loi sur le renseignement et la surveillance généralisés avec une hâte telle que la sauvegarde de nos libertés fondamentales n’a pas pu être suffisamment débattue,
  • Alors que les attentats du 13 novembre renforcent le pouvoir de l’état qui envisage par un autre passage en force de pérenniser l’état d’urgence qui deviendrait alors permanent, laissant une interrogation béante sur ce qu’un gouvernement aux ambitions belliqueuses en ferait,   
  • Alors que nos institutions ne répondent plus à nos attentes et semblent plus ballottées  et soumises à des vents contraires plutôt qu’à une unité de réflexion et d’action,
  • Alors que nos sociétés occidentales apeurées par les conséquences de la mondialisation : libéralisme effréné, délocalisations, immigration incontrôlable… se tournent vers le repli économique et identitaire, l’amenuisement des libertés, le consentement à la violation de nos vies privées sans contrôle judiciaire.

 

- Il est grand temps de se demander sur quelle planète nous voulons vivre et garantir l’avenir de ceux qui nous suivront,

- Il est grand temps de se rappeler des abus du passé, sous d’autres régimes, dont les fondements ne sont pas anéantis, et peuvent soudainement réapparaître,

- Il est grand temps de retrouver raison avant de sombrer dans la défiance collective, mère de l’inquisition, porte ouverte à la mise en œuvre de lois d’exception, de discriminations et d’inégalité de traitement,

- Il est grand temps de reprendre  le chemin de l’échange d’idées, de la fondation de projets porteurs d’humanité et d’espérance,

- Il est grand temps de s’ouvrir au monde d’autre manière qu’intéressée et travailler au développement de la solidarité, de la fraternité et de l’humanisme.

 

 

Ce que sera 2016 est encore scellé et il faut attendre un an pour pouvoir se dire : « bonne année ».

 

 

 

Thierry Couillaud.
Mercredi 30 décembre 2015.

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Bridges § Warriors
La plume et l'épée