Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).
Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde (Mahatma Gandhi).

Accident rue de l'Ouche du Fort, dimanche 2 octobre 2016 vers 23 h 00.

Le 4ème depuis le 9 juillet dont un rue du Calvaire dans le prolongement de celle de l'Ouche du Fort. Le conducteur n'aurait pas vu l'îlot, la voiture est passé dessus et sectionné le panneau au ras du sol pour s'arrêter telle qu'on la voit sur cette photo.

Le carter endommagé a laissé échapper l'huile moteur qui s'est répandue vers le grille de récupération des eaux de voierie, pollution qui n'a pas été prise en considération.

La dangerosité de ces rues accidentogènes a été évoquée lors du conseil municipal du mardi 4 octobre 2016 : la faute est reportée sur l'attitude des conducteurs (qui portent bien évidemment une lourde part de responsabilité), mais faut'il pour autant ignorer la sécurité des riverains qui subissent les conséquences d'un aménagement insuffisant pour contribuer efficacement au ralentissement des véhicules ?

Accident rue de l'Ouche du Fort, lundi 15 août 2016.

Ainsi donc 5 semaines plus tard un nouvel accident se produit au même endroit que celui du 9 juillet...

Accident rue de l'Ouche du Fort, samedi 9 juillet 2016 - 8 h 00.

 

Il aura suffit de 6 semaines pour que les pronostics sur le risque accidentogène consécutif aux nouveaux aménagements routiers de la RD48 se vérifient. En effet, c'est la 1ère fois qu'un accident impliquant 2 véhicules survient sur cette portion de route.

Les travaux de voierie menés de février à mai 2016 avaient pour but de casser la vitesse des véhicules entrant et sortant de Mareuil sur la route des Pineaux, sécuriser la circulation des piétons et ménager des places de stationnement.

En réunion d'information à la mairie, les habitants de la rue avaient prévenu que les aménagements seraient insuffisants pour faire suffisamment ralentir voitures et camions. Nous réclamions la pose d'un ralentisseur à l'entrée du bourg.

Malgré la satisfaction sur la qualité de la réalisation des travaux, l'accident de ce matin était inévitable : une première voiture s'arrête pour laisser le passage au véhicule prioritaire venant d'en face, la deuxième ne se rend pas compte que la première est à l'arrêt et freine trop tard.

La présence d'un ralentisseur suffirait pour réduire de beaucoup le risque de collision.

ETAT D'URGENCE EN VENDEE

Remises de décorations

11 novembre 2015

Malversations financières à Luçon ?
Lucon-ils auraient detourne plusieurs mi[...]
Document Adobe Acrobat [327.5 KB]
Une trentaine d'arbres abattus pour laisser passer un convoi exceptionnel

Non à la loi renseignement

« La surveillance de masse fait partie d'une intolérable machine oppressive et porte en elle le germe de tous les totalitarismes. Nous, citoyens, avons le devoir de nous y opposer par tous moyens car elle s'attaque aux fondements de nos sociétés ! Il y va de notre capacité individuelle et collective à nous organiser, à créer, à exercer nos libertés et donc tout simplement à exister. » déclare Jérémie Zimmermann, co-fondateur de La Quadrature du Net.

LOI SUR LE RENSEIGNEMENT

 

A 252 voix pour, les sénateurs, apeurés par le risque terroriste et pressés d'en terminer,  se sont prononcés en faveur  de l'abolition de nos libertés les plus chères.

Retrouvez les commentaires de "La Quadrature du Net" .

 

En clair les propos qu'un simple citoyen comme moi tient sur ce site suffisent à attirer l'attention des services de renseignements qui disposeront alors du droit à fouiller toute mon existence numérique ainsi que celle de l'ensemble de mes contacts sur les réseaux sociaux et de mon carnet d'adresse mail.

Et ceci en partie grâce à l'inaction de tous, plus affairés à des futilités quotidiennes destinées à remplir du vide  existentiel, qu'à s'impliquer pour l'avenir de leurs enfants, et plus largement, de l'humanité.

 

Publié le dimanche 14 juin 2015

LOI SUR LE RENSEIGNEMENT

 

Suite à mon courriel aux députés de Vendée du début du mois, seul  Monsieur Yannick Moreau a eu la courtoisie de m'apporter une réponse.

Il s'est prononcé contre cette loi qui met en péril nos acquis républicains.

 

Du 2 au 4 juin c'est maintenant au tour des sénateurs d'entrer en scène et de plancher sur le projet de loi.

Le vote aura lieu le 9 juin...

La bannière ci dessus vous permet de chercher une information objective sur les risques et conséquences du vote d'une telle loi.

Vous avez aussi la possibilité d'interpeller vos sénateurs afin de les sensibiliser et de les faire réfléchir sur le futur qu'ils souhaitent apporter aux français.

 

Publié le dimanche 31 mai 2015

Bridges § Warriors
La plume et l'épée